logo

 

Reproduire ce que cette page indique implique de prendre de sérieux risques. Même si l'explosion en elle-même n'est produite que par du gaz, l'acide ne pardonne pas.
Celle dans le commerce est souvent trouvée diluée entre 30 et 33%, elle attaque la peau très vite et se fera une joie de vous faire perdre la vue.
Si vous voulez refaire ceci, faites le loin des habitations, et éloignez vous. Éloignez-vous beaucoup.

En vidéo, ça donne CECI et CELA (retirées à cause d'un connard sur youtube).

Il ne se passe absolument rien pendant 10 à 40 secondes.
Du gaz blanc apparaît brusquement.
La bouteille gonfle en moins de 7 secondes.
Explosion, éclaboussures, et gros nuage de gaz.
Ca, c'est fait.

 

Les proportions pour que le mélange soit à peu près à la stoechiométrie:

20gr d'Aluminium.
180ml d'Acide Chlorhydrique à 30%.

Soit un rapport de 1/9.

Ceci produira:
20gr de Chlorure d'Aluminium 3.
30ml de Dihydrogène.

2Al + 6HCl = 2AlCl3 + 3H2
Sans compter la flotte dans l'acide.

Une bouteille en plastique 50cl classique à petit goulot a ses points faibles répartis sur sa longueur.

Les deux zones les plus résistantes sont celles où le plastique est le plus épais: le goulot et le fond.

Si le bouchon est bien vissé et qu'elle n'a pas de gros défaut de fabrication, elle se fendra vers son milieu et restera toujours en un morceau.

Les projections d'acide sont beaucoup plus dangereuses que la bouteille elle-même.

La qualité des bouteilles est très contrôlée de toutes façons, il ne faut pas qu'une bouteille claque pendant le transport juste à cause du gaz de la boisson.

La bouteille laissée telle qu'elle se déformera en son centre, et peut parfois ne pas exploser à cause de la dilatation du plastique.
Il se déforme souvent très vite, mais il faut qu'un seuil soit dépassé pour que la fente se fasse.

Plusieurs épaisseurs de scotch solide au centre de la bouteille empêcheront le plastique de se déformer assez pour fournir assez de volume pour le gaz.

Les parties plus épaisses et dures se fendront plus rapidement.


Pourquoi un petit goulot ?

Un bouchon large (Oasis®, les Ice Tea sans marque, et toutes les boissons non-gazeuses en format 1,5 ou 2L en général) n'est pas conçu pour retenir beaucoup de préssion, sa paroi est fine et le double filet ne fait que trois quarts de tour.
Si la pression devient excessive, la paroi va se bomber, même peut être fondre avec la chaleur et se déformer jusqu'à ce que le bouchon glisse et saute avant que la bouteille explose.
Les bouchons étroits (Coca Cola®, Pepsi®, Badoit, les Ice Tea Lipton®...) sont en plastique plus épais, sont plus profonds, et font souvent plus d'un tour complet. Ceci augmente la prise et le plastique de la bouteille cèdera en premier.

 

footer
symbol symbol symbol symbol symbol