logo

 

WHATPULSE HW CHEAT
Modifier une souris optique pour tricher à WhatPulse sans jamais pouvoir se faire griller.

D'abord, si vous connaissez pas WhatPulse, vous trouverez rien de bien interessant ici. WhatPulse est un petit programme qui se lance comme service et qui compte simplement le nombre de clics et de keypresses que vous faites, le tout est comptabilisé sur un serveur, et vous avez votre classement. Ca sert amplement à rien.

Cette modification n'affecte pas le fonctionnement normal de la souris, elle a été faite pour pouvoir s'activer ou se désactiver sans bouton supplémentaire.

Elle est basée sur un PIC 10F204 (8 broches) et le tout devrait tenir dans une souris classique à 2 boutons.
Ici ça sera une logitech des plus simples à 10 euros.

Le fonctionnement consiste à simuler une utilisation normale de la souris, sans que personne fasse quoi que ce soit. L'interet du montage est de profiter de votre absence pour "cliquer dans le vide" à votre place. La souris peut aussi "pulser" à votre place, si vous laissez le curseur sur l'icone WhatPulse lorsque vous partez.
Pour que la chose soit assez discète, le programme va choisir un nombre aléatoire, cliquer ce nombre de fois, double cliquer pour "pulser", puis recommencer jusqu'à que quelqu'un le désactive.

Par exemple: vous devez partir. Vous positionnez votre curseur dans votre barre des tâches, sur l'icone WhatPulse, vous faites un clic-droit long (1 seconde), une LED indique que le "cheat" fonctionne. Vous revenez deux heures plus tard, et vous avez pulsé 8 fois entre 1024 et 8160 clics...

Je fournirais les schémas une fois que je les auraient refaits au propre. Si vous voulez vous débrouiller voici comment j'utilise les broches du 10F204:

GPIO-0: sortie reliée au clic gauche (pour le simuler).
GPIO-1: sortie reliée à la LED.
GPIO-3: entrée reliée au clic droit (pour l'activation/désactivation).

Le 10F204 peut être directement alimenté depuis le 5V interne, donc pas besoin de pile.
Le programme fonctionne comme ceci:

Attente d'un clic droit long (plus long qu'une seconde): activation.
Generation d'un nombre aleatoire 8 bits plus grand que 128: A
Generation d'un nombre aleatoire 5 bits plus grand que 7: B
Cliquer A*B fois, toutes les 400ms.
Double-cliquer.
Recommencer tant qu'il n'y a pas eu de clic droit long.

Voici la source et le binaire.
Les routines pour générer les nombres aléatoires ont été gentiment pompées, si vous en êtes l'auteur, tant pis.
Attention: vous aurez peut-être à le modifier, selon que les clics se fassent à l'état haut ou à l'état bas.
Vous pouvez aussi ajuster plein de choses, comme la vitesse du double-clic, la routine pour l'activation (si vous utilisez Maya par exemple...), l'intervalle du nombre de clics possibles...

Le circuit a été fait sur de la plaque en bandes, avec deux résistances et une LED.

Un trou sur la droite pour passer la LED, et le tout tient parfaitement à l'interieur.
Si il vous faut tout désactiver d'urgence, enlevez simplement le PIC.

footer
symbol symbol symbol symbol symbol