icone facebook icone facebook

Avertissement: Les feux d'artifice ont beau être vendus comme des "articles de divertissement", il ne sont pas pour autant innofensifs. Le feu c'est du serious business.
Ca fait un moment que je démonte et recompose mes compacts et je n'ai jamais eu d'accident grave, au pire une ou deux petites brulûres... Faites preuve d'un minimum de bon sens.
Les gars qui se retrouvent aux urgences sont ceux du genre à percer des tubes chargés de poudre, ou qui se croient assez calés pour faire n'importe quoi en chimie. Je suis loin d'être calé dans ce domaine mais ça ne m'empêche pas de faire ce que je veux sans avoir à craindre de perdre une main. Il suffit de s'en tenir à ce qui se vend prêt à être allumé et de ne jamais faire n'importe quoi.

Page en cours d'écriture.

Poudre noire en grains, brûle vite et genère beaucoup de fumée, elle sert à la propulsion dans les mortiers et dans les chandelles romaines (mélangée à de la sciure):

Poudre blanche fine, brûle vite et produit une flamme blanche très vive, toujours trouvée dans les artifices sifflants:

Poudre orange, trouvée partout et notament comme bouchon dans les mortiers et pétards, elle ne brûle absolument pas:

Poudre grise brillante, brûle lentement en genèrant beaucoup de fumée, toujours utilisée dans les pétards classiques:

Un pétard n'est pas un explosif proprement dit, c'est à dire que sa matière active ne va pas produire une explosion directement en brulant. C'est la cassure du carton à cause du gaz produit par la combustion qui produit le son.
Cela n'empêche en rien le fait qu'un "Bison 2" courant peut ouvrir une main sans problème. La seule poudre qui se consume assez rapidement pour produire elle-même une déflagration sans être confinée est celle trouvée au centre des bombes de mortiers, elle est fine et de couleur grise. Je conseille très fortement de ne pas démonter la "boule" de ces bombes, cette poudre réagit à basse temperature et à la moindre étincelle.

Billes noires, explosif moulé dans de la poudre noire, trouvées seules dans les Pyracrackers, mais aussi mélangées dans de la poudre noire classique pour la faire "crépiter":

Le poudre noire brûle en produisant une flamme orange avant d'atteindre le noyau orange, explosif.

Un tube fontaine or, 6 tubes à billes moulées bleu/violet, bonne source de poudre noire multicolore et de poudre à propulsion:

Pratique pour les liquides (mèche oxygènée), et les canettes:

Efficace dans les pots de fleurs et les grosses bouteilles en verre. Mèche en papier:

Fait remarquablement bien exploser les pots de peinture, et reste très efficace scotché aux vitres. Mèche oxygénée, parfois en papier, c'est selon:

Notez bien que des bouts de verre plantés un peu partout dans le visage est loin d'être agréable.

Un des meilleurs rapports matière active / prix.
230 grammes de poudre noire et de billes or/argent pour 5 à 6 Euros:

Compact Tam-Tam, à placer dans un endroit étroit ou à enterrer à l'envers:

Sans l'emballage:

Et déplié:

On retrouve le corps habituel des fusées sifflantes individuelles, logés dans des tubes en carton remplis de grains noirs et parcourus par une grande mèche:

Allumeurs éléctriques fiables et peu couteux:

Allumeur à faible résistance:

Une simple résistance qui brule ne suffit souvent pas à allumer une mèche (qu'elle soit en papier ou non). Elle produira un peu de fumée blanche au pire, ou brulera lentement sans forcément faire de flame au mieux.
Cet allumeur marche par contre très bien s'il est logé directement dans la poudre.

Un allumeur qui prend plus de temps à réaliser mais qui marche beaucoup mieux peut être fait à partir de paille de fer et de poudre blanche.
La paille de fer est vendue pour gratter les casserolles avec. Ce n'est rien d'autre que des paquets de filaments.
Celles sans savon sont plus dures à trouver mais brûlent beaucoup mieux.

Une batterie au plomb, bête et méchante, pourra sans problème les allumer:

ReCo !

Le but est de mettre suffisament de paille de fer entre les deux fils, sans qu'ils se touchent bien sur, et sans qu'elle soit trop dense.
Si il est trop compacte, les filaments risquent d'agire comme un simple fil et l'allumeur ne fera que chauffer sans devenir incandescent.
Si il y en a trop peu, il risque de n'y avoir pas assez de filaments qui brûlent, n'allumant pas la poudre qui se trouvera contre.
Généralement avec une batterie qui peut fournir assez de courant, il vaut mieux en mettre trop que pas assez. Avec une pile 9v, c'est plus délicat.

Poudre blanche ajoutée, pour obtenir la chaleur nécessaire à l'allumage d'un mèche:

Plusieurs morceaux de scotch servent à sceller l'allumeur, la poudre blanche se colle vite et rend le scotch glissant:

On peut aussi deverser de la colle chaude sur le tout. Toujours à faire à l'exterieur...

Mèche inserée:

Allumage!

 

"Pyracrackers" chez Pyragric. "Oeufs de demons" chez Ardi. Vendus par 6:

A l'unité:

A l'interieur:

Sachet de papier rempli de petites billes:

Qu'il faut bien sur regrouper et distribuer dans (seulement) deux coques pour avoir un peu plus d'éclat:

Chandelle romaine:
Pétard:
Abeilles:
Fusées:
Mortiers:
Tableau artificiers:
Sécurité:



Liste
creative commons
date
CC:BY,NC,SA - Engine V2.0
13ms
4608 *1
symbol symbol symbol symbol symbol