icone facebook icone facebook

Le concept, le principe, les valeurs

YTF, c'était une webradio semi-volontairement pourrie, sans réel but ni objectif. Y pour "Yiff", T pour TV (puisque c'est de la radio, logique), et F pour furry.
C'était le bon vieux temps avec windows 2000, shoutcast, l'ADSL 128K. Une partie de la jeunesse de sam0kc et moi. Bref, c'était y'a même pas 5 ans.

Pour se faire une idée de ce que c'était YTF, concrètement, on peut faire la liste de tout ce qui est nécessaire pour qu'une webradio ait du succès, et faire tout l'inverse.
Quand certains se donnaient un mal fou pour fournir aux auditeurs des webradios de qualité, animées de débats, d'interventions d'auditeurs, de sujets d'actualité, et de musique... Nous, on balançait un stream mp3 en 56Kbps pour parler du parapluie dans le cul du chat, et de pourquoi il pleut dehors.

Il y a eu un mini site de fait, sur multimania puis free, qui comportait 6 pages statiques et qui dévoilait toute la vie du studio et du staff:

Sam au programme, spécialiste du Grunge et lançeur de sujets.

Description d'origine: Sam, 17 ans. Non-furry. Cofondateur. Guitariste depuis 8 ans. Fan de Nirvana.

Furrtek au serveur, spécialiste du redémarrage de DNAS et des rots.

Description d'origine: furrtek, 16 ans. Furry à 900%. Confondateur. PCiste depuis 10ans.

El Torro, fournisseur de rire et réchauffeur de siège.

Description d'origine: y'en avait pas.


On avait aussi un slogan: YTF Radio, c'est 49% de connerie, 49% de sérieux qui part en connerie, et 2% de silence.
Une émission type commençait par un hurlement de quelques secondes, puis 2% de silence. Sam prennait alors sa feuille de papier quadrillée à moitié déchirée et écrite au stabilo pour diriger l'émission. D'autres slogans étaient utilisés sur le site, et étaient affichés au hasard:

YTF, la radio qui *BUUUURRRP* pardon
YTF, la radio qui sature! (© cLx)
YTF, la radio qui sert a rien.
YTF, la radio qui rend con!
YTF, la radio qui aime les animaux!
YTF, la radio qui passe des cd a l'envers!
YTF, la radio a poils.
YTF, la radio que les furries n'aiment plus.
YTF, la radio qui fais du son dans les haut parleurs.
YTF, la radio avec des oreilles et deux... une queue.


Le contenu prévu

Les émissions avaient certaines parties recurrentes et contenait beaucoup de musique téléchargée illégalement, en mauvaise qualité, et parfois même corrompue.
Voici le programme et les notes (qu'on a pas lues) du 9 octobre 2005, recopié au propre:

  • La putain de rentrée scolaire
  • Derniere session d'enregistrement de Nirvana au Robert Lang studio
  • Le célèbre QQJDLPP (Qu'est-ce Que J'ai Dans La PaPatte)
  • Faire de l'anti PSP et essayer de jouer deux notes au clavier midi
  • Des merdes techniques aléatoires (la playlist qui se barre, le modem qui plante, sam qui arrose le clavier et bien d'autres)
  • Ouvrir un serveur FTP pour différents jeux à la con...
  • Eviter de se parler dessus tout le temps, c'est vraiment chiant.
  • Faire marcher le clavier-ardisson
  • Faire un sondage pour savoir dans quel format vous voulez le stream

Le QQJDLPP: Les auditeurs doivent deviner ce qu'on a dans la main, un indice avant chaque morceau musical. Bien sûr, y'a eu la bite et le papier toilette.
Le Pet-Rot: Une ou deux phrases sont enregistrées, et deux mots essentiels à leur compréhension sont remplacés par un sample de pet, et un sample de rot. Les auditeurs doivent donner la phrase originale. Bien sûr, y'a eu un pet sur le mot "pet" et un rot sur le mot "baignoire".

Le best-of-du-moins-pire: MP3 (1.22Mo)

Les 3 seuls jingles: MP3 (193Ko)


Dans les coulisses, comme à l'époque

PC Win98SE, AMD 1.3Ghz, 128Mo RAM
Connexion ADSL 512/128k
Winamp 5, Serveur et DSP Shoutcast, JingleWin 1.0
Deux micros dyn furry

Un bureau de 1.8m² avec des feuilles de référence partout
Des verres d'ice tea plus souvent vides que pleins
Divers CD mal gravés ou rayés
Deux enceintes de 7 mois Trust Soundwave 20 25w, Un vieil écran bien naze...
Un merveilleux clavier midi professionel (mais utilisé par des amateurs) qui permet de "personnaliser" les chansons et "d'illustrer" divers événements

 

Photos du 5 Février 2006
Apercul:

Le petit studio tranquille un dimanche après midi.

Vous pouvez aussi admirer le micro a pwals.

   
Photos du 12 Février 2004

Apercul:

Nos deux bouteilles vers la fin du concours de buvation d'Ice Tea Pêche, celle de Sam est celle avec l'étiquette (inutile de vous dire qu'il a gagné).
Et voila celle de furrtek avant qu'il n'ait envie de dégueuler presque 2 litres et 3 croque-monsieur aux chiottes.
Ceci était notre studio car depuis on ne peut plus y rentrer à cause des emballages de sandwichs Daunat et des pots de liégeois au café.
   

Photos du 20 Janvier 2004

Apercul:

A droite Sam, royalement assis sur une chaise Emmaüs et observant les divers plantages audio qui sont en train de se passer. A gauche un con.
Sam encore, à son poste devant deux puissantes machines à 2,54Mhz chacune (eh non, c'est pas des calculatrices graphiques en 16 couleurs!)
Sam organisant le programme pendant que le coyote le prend en photo contre sa volonté. Qu'est ce que serait YTF sans Sam... (du Lou Perac sans pain)
   

Photos du 29 Décembre 2004

Apercul:

L'époustouflante machine qui sert à vous pourrir.
Le vaste (on va pas se plaindre) et professionnel studio d'où nous faisons souvent la radio, autrement dit la mythique chambre de Sam.
La vue du studio côté machines et coté lit. Ce lit justement est cette masse importante faite de plein de choses et qui en cache plein d'autres.
Autre vue du studio coté sono: le matériel servant essentiellement au grattage et a la petite musique de fond. 
Voila Sam, en pleine chanson. Il faut avouer que c'est passionnant de voir un artiste à l'oeuvre (mais de l'écouter c'est encore mieux).

 



Liste
creative commons
date
CC:BY,NC,SA - Engine V2.0
5ms
9901 *2
symbol symbol symbol symbol symbol