logo

0: Introduction
Specimens
1: Super Hits-2000 32 in 1 (51-121)
2: 12-IN-1 Ball collection (BC12B01)
3: SUPER 32 IN 1 (US4138)
4: SUPER 33 IN 1 (US996 ROM défoncé)
5: 1997 New collection 32-IN-1
6: Sachen 4B-005
7: SUPER 68-IN-1 (Longcart)
8: SUPER 50-IN-1
9: Noname 12-IN-1
10: SUPER 8-IN-1
11: Game Color Advance 36 in 1
12: Game New Color 32 in 1 (MW-017)
13: SUPER 150 IN 1
14: Game new color 32 in 1 (MW-012)
15: 32 IN 1 (HK5002)
16: Super 11 IN 1
Les derniers specimens sont ajoutés à la fin de cette liste.
Specimen 1: "Super Hits-2000 32 in 1" (51-121)

Cartouche chopée sur eBay Allemagne, dans un excellent état, l'étiquette est étonnament claire et propose 32 jeux (vraiment que 7 uniques):

  • Tiny Toons Adventures: Tiny Toon 2, Rabbit & wolf, Bunny & rarrot, Active bunny, Witless wolf
  • Star Wars, The Empire Strikes Back: Star wars 2, Empire strikes, Cosmis knighter, Universe hunter, Star action
  • NBA Allstars Challenge: Allstarschallenge, NBA star, Wincup match, Basket ball, Challenge victor
  • Spider Man: Spider man, Famed movie, Myth hero, Politic idol, Chivalry cycle
  • Super Mario Land: Super mario, Fairy stage, Image story, Mario land
  • Flappy Special: Flappy special, Trick kener, Wisdom show, Intellect test
  • Flipull: Merry meet, Witty game, Personer, Same clean

Mention spéciale pour "Rarrot" (oui c'est bien un "R" !), "Witty game", et les traductions du Moyen âge. Tous les jeux sont compatibles MBC1 totalisent 512ko, le menu est donc intégré à l'un d'entre eux.


Vu de l'exterieur, la coque semble de très bonne qualité. Le plastique possède le même relief et la même texture que les vraies cartouches, ça serait d'ailleurs assez dur de faire la différence si "Nintendo Gameboy" n'avait pas été remplacé par "Game" sur la face avant.

Le tout ressemble assez au à la cartouche 1997 New collection 32-IN-1, examinée plus bas.

A l'interieur, on peut voir des traces d'abrasif passé à la main ou à la meuleuse et les traces des éjecteurs (pas aux mêmes endroits que ceux des vraies cartouches). Les encoches pour l'assemblage sont exactement les mêmes. Vraiment une réplique de qualité.


Le PCB ressemble aussi à la cartouche précedemment citée: le vernis a la même texture de "grille" (slikscreené ?) et la largeur des pistes et pastilles sont exactement les mêmes.

La qualité du circuit en lui-même est correcte, la découpe est propre et précise, ce qui le fait tenir avec un peu de friction dans la coque. Le routage cependant, est parfaitement à chier: le pire exemple est le tracé de la masse (en rouge), qui se croise, se recroise et enchaîne les vias et complications...

Niveau composants, c'est aussi similaire et très basique: un mapper et un ROM. Il y a la place pour deux ROMs en format DIP (32 broches, donc 512Ko max) mais le perçage des pastilles indique que les emplacements ne sont clairement pas prévus pour accueillir des ROMs DIP mais des imitations COB soudés en surface.

Sur le circuit de la cartouche, sous l'adaptateur COB, il y a l'empreinte pour wire-bonder un COB, mais routée differement. Ils avaient donc prévu un changement de brochage ou un épuisement de certains ROMs.


La seule chose de surprenante sur le circuit, c'est que les broches /WR des deux possibles ROMs sont connectés au mapper. Si ils avaient utilisé du mask ROM, ils ne se seraient pas dérangé à l'utiliser. Donc soit ils utilisent de la ROM OTP qu'ils programment par une fois la cartouche fabriquée (le plus probable), soit c'est de la flash et ils ont rien compris (comme dans la SUPER 33 IN 1 (US996)). Il va certainement falloir un paquet de registres pour trouver comment dire au mapper d'activer /WR, à tester...

Il y a aussi d'évidentes corrections de dernière minute au crayon sur les pistes, ici on peut voir qu'une piste trop grosse a été partiellement effacée et une partie d'une pastille adjacente avec. Le masque du vernis n'a pas été ajusté, d'où le cuivre exposé. Si un autre adaptateur COB avait été soudé ici, j'imagine que la soudure aurait ponté la piste et fait assassiner l'ingénieur (on les appelle comme ça en Chine ?).


Le menu est intégré à la fin de Flipull (à gauche le menu, à droite le ROM original de Flipull).

La table d'entrées à l'air d'être au tout début, et le code avec l'alphabet 1BPP au milieu. Je n'ai pas encore passé le code en revue mais je sais qu'il s'execute à la place de Flipull par un RST $10 à l'adresse $100 et qu'il se copie et execute en RAM (on peut retirer la cartouche et toujours utiliser le menu !).

Il y a une exception dans la table de sauts pour Flipull, qui saute à $101 au lieu de $100 pour éviter de relancer le menu. Classique.


Le menu est basique, pas de couleurs puisque tous les jeux sont faits pour tourner sur DMG. Les 32 titres correspondent bien à ceux de l'étiquette. Les 7 véritables jeux sont en fait listés en boucle (1~8,1~8...), sympa, ils se sont même pas donné la peine de les mélanger !

La communication avec le mapper se fait toujours par deux écriture identiques (bug hardware ? sécurité ?). Il est initialisé par 1 à $2080, puis $A à $1000, puis $8 à $1000 (reset ?).

Le numéro de bank pour la selection des jeux se fait à l'adresse $4000: Tiny Toons: $8C, Star wars: $88, NBA: $46, Spiderman:$ 44, Mario: $42, Flappy special: $1.

TTTTFFFF (T: Taille du jeu par pas de 16ko, F: Offset par pas de 32ko).


 

Dump: ROM du menu (32Ko).

 

footer
symbol symbol symbol symbol symbol