logo

0: Introduction
Specimens
1: Super Hits-2000 32 in 1 (51-121)
2: 12-IN-1 Ball collection (BC12B01)
3: SUPER 32 IN 1 (US4138)
4: SUPER 33 IN 1 (US996 ROM défoncé)
5: 1997 New collection 32-IN-1
6: Sachen 4B-005
7: SUPER 68-IN-1 (Longcart)
8: SUPER 50-IN-1
9: Noname 12-IN-1
10: SUPER 8-IN-1
11: Game Color Advance 36 in 1
12: Game New Color 32 in 1 (MW-017)
13: SUPER 150 IN 1
14: Game new color 32 in 1 (MW-012)
15: 32 IN 1 (HK5002)
16: Super 11 IN 1
Les derniers specimens sont ajoutés à la fin de cette liste.
Specimen 4: "Super 33-IN-1" (US996)

Le vendeur la décrivait comme en "bon état", et il avait réussi à prendre une photo assez suréxposée pour ne pas montrer les rayures et diverses dégueulassures sur l'étiquette et la coque. Voilà dans quel état je l'ai reçue.

Le plastique de très mauvaise qualité n'a certainement pas aidé à résister aux rayures et au mauvais traitement en général infligé par des gamins de 13 ans et demi. Les 5 petites encoches de chaque côté peuvent s'arracher facilement avec les ongles.

On dirait beaucoup le même modèle de cartouche que la US4138 ci-dessus, mais avec du plastique merdique ou de l'injection basse pression.

L'étiquette est décollée sur les bords, plus petite que le renfoncement prévu pour, et semble toujours sortir du même genre de presse offset.


Autre modification pas trop possible à faire proprement sans refaire tout le moule: le logo Nintendo et le "Patent Pending" sont effacés sur l'arrière.

Une encoche a aussi été ajoutée sdans un coin, pour permettre à la cartouche de passer sur les anciennes Gameboy (DMG) en laissant la place pour le bouton. Qui n'a jamais essayé de couper le morceau de plastique pour essayer de faire tourner les jeux Gameboy Color ?
Tout le monde ? Ah, pardon.

Notez les traces dégueulasses qui ont résisté à l'alcool, au lave-vitre, à l'acétone.


Le triangle moulé à l'interieur de la coque supérieure, qu'on retrouve sur les cartouche officielles. Cette cartouche a certainement été faite à partir de l'empreinte d'une vraie.

Je comprend que les pirates aient voulu passer du temps à imiter l'apparence exterieure de la cartouche, mais ils n'avaient pas vraiment de raison de s'embêter à copier ce genre de détail qu'on allait pas voir. L'exterieur a peut être été fait sur ordinateur, et l'interieur juste moulé.


Bien qu'étant assez soigneux et doux en général (voir cette vidéo), j'ai malheureusement réussi à arracher le ROM en démontant la cartouche.
De plus, c'est bien "29F040" que vous lisez: c'est de la flash ! 512Ko de flash !

Il y a de la place pour un autre ROM en TSOP, de capacité plus grande. Le mapper est encore et toujours en COB, avec l'emplacement pour une résistance CMS à droite, pas placée. Réference du PCB: DE-KT02B.


Ma vue et mon fer à souder ne sont pas vraiment amis avec les packages TSOP.

Mon porte-feuille ne l'est également pas avec les adaptateurs TSOP>DIP d'eBay à 25€. Décidement, je crois que le programme du menu restera un mystère encore pendant un moment... Si quelqu'un a les moyens de le lire, je serais ravi de lui envoyer.


La coque, en plus d'être vissée, avait ses bords interieurs collés. Le circuit était bien sûr en dessous et les broches de la ROM sont venus avec la colle, arrachant les 3/4 des pastilles et une partie des pistes avec.

Irrécupérable.

footer
symbol symbol symbol symbol symbol